Entretien avec Paola Tubaro (Pourquoi Docteur, 1 janv. 2017)

  Réveillon du 24 décembre, puis repas de Noël, Saint-Sylvestre et jour de l’An : les fêtes de fin d’année sont pour beaucoup synonymes de moments de convivialité autour d’une table bien remplie. Mais pour les personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire (TCA), cette période relève plutôt du cauchemar. Certaines seront peut-être tentées d’aller more »

Les sites « pro-ana » passés au crible (Le Monde, 24 oct. 2016)

Les sites «pro-ana» passés au crible Pascale Santi Une étude montre que les personnes atteintes de troubles alimentaires trouvent sur le Net l’aide qu’elles n’ont pas ailleurs. L’impact d’images de maigreur extrême fait régulièrement débat. Lors de la discussion sur la loi de santé en 2015, des députés ont voulu créer un délit d’incitation à la more »

Sur les sites pro-ana, « des personnes souffrantes sans ligne politique » (Rue89 / L’Obs, 10 oct. 2016)

Les sociologues Paola Tubaro et Antonio Casilli invitent, à l’issue d’une enquête de plusieurs années dont ils viennent de publier les résultats ( « Le Phénomène Pro-Ana », éd. Presse des Mines), à sortir de ce cliché sensationnaliste. Les sites pro-ana, disent-ils, sont d’abord des communautés de malades, qui trouvent en ligne des formes de more »

Censurer les sites « pro-ana » est une fausse solution pour combattre l’anorexie (France 24 / Mashable, 8 Oct. 2016)

Pour avancer dans la lutte contre ces maladies, il faudrait donc cesser de croire que « censurer, criminaliser et exclure de manière indiscriminée » est la solution. Trop souvent, ces discussions politiques éclipsent le véritable enjeu : « Réformer les systèmes de santé en dotant les professionnels des moyens nécessaires (structures, formations, effectifs) pour suivre les publics là more »

L’accompagnement passe aussi par ses pairs : leçons à tirer des sites « pro-ana »

Les sites internet parfois appelés « pro-ana » ou « pro-mia » (jargon internet pour « pro-anorexie » et « pro-boulimie ») peuvent nous apprendre quelque chose sur l’accompagnement en santé, en particulier sur les atouts des instruments numériques. Les groupes  « pro-ana » sont des communautés en ligne auto gérées, comme il y en a plusieurs en santé – pour les cancers tout autant que les grossesses. L’internet est un lieu de débats et d’échanges entre patients avec d’intenses discussions permettant une appropriation collective de l’information médicale et la constitution d’une forme d’expertise. […]

[Enquête] Les usagers de sites Web liés aux troubles alimentaires ne rejettent pas les institutions médicales

Les sites Web sur l’anorexie et la boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérés comme porteurs de risques, pouvant radicaliser ou même déclencher ces pathologies alimentaires. Mais il s’agit aussi de lieux de sociabilité, qui aident leurs usagers à sortir d’un univers social souvent perçu comme trop clos. En effet, nous more »

[Enquête] Trouver du soutien en minimisant la « contrainte » sur les sites Web anorexiques et boulimiques ?

Les sites Web sur l’anorexie et la boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérés comme porteurs de risques, pouvant radicaliser ou même déclencher ces pathologies alimentaires. Mais ces sites pourraient aussi véhiculer des formes d’entraide et de soutien entre pairs. En effet, nous avons déjà vu qu’ils n’impliquent pas, chez leurs more »

[Enquête] La «multiplexité» : une clé pour comprendre les usages de sites Web liés aux troubles alimentaires

Les communautés Web liées au partage d’informations et d’histoires de vie de personnes atteintes d’anorexie et de boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérées comme des lieux d’incitation au risque. Mais en créant les conditions pour une nouvelle sociabilité, plus variée par rapport à un quotidien souvent trop clos, Internet pourrait more »

[Nouvel article] Le phénomène pro-ana : panique morale et effets paradoxaux de la censure

Le site d’information InternetActu publie aujourd’hui une contribution signée par les chercheurs Antonio A. Casilli, Fred Pailler et Paola Tubaro, membres du projet ANAMIA. « Pourquoi la censure et le filtrage ne marchent pas ? », s’interroge le journaliste Hubert Guillaud dans son introduction au texte. « Filtrer le web pour y éliminer ce qui nous dérange semble more »

[Enquête] Le suivi médical des utilisateurs de sites Web autour des troubles alimentaires (Fr et En)

Nous présentons ici les premières analyses d’une enquête web distribuée en deux langues, français et anglais, entre mars 2011 et avril 2012, à laquelle 284 personnes ont répondu. Dans un premier billet, nous avons offert un aperçu de qui sont ces personnes: leur âge, genre, localisation géographique, conditions de vie, et activités. Ensuite, nous avons more »