Le phénomène « pro-ana ». Par-delà le mythe de l’apologie de la maigreur sur Internet (The Conversation, France, 13 oct. 2016)

Le parcours de la Loi Santé en 2015 a été marqué par de vives controverses, symptômes des difficultés actuelles de notre système de santé. S’y inscrivait la création d’un « délit d’incitation à la maigreur extrême », avec peines de prison et amendes pour les auteurs des sites web dits « pro-ana », accusés de more »

[Rencontre] Pro-ana: Réseaux sociaux et troubles alimentaires

Pour la septième séance du séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques, coordonné par Antonio Casilli, une présentation d’ANAMIA a été donnée le 28 mai dernier par Paola Tubaro, maître de conférences à l’Université de Greenwich (Londres), chercheure au CMH-CNRS (Paris), et membre de l’équipe du projet. Il a été more »

[Enquête] Les usagers de sites Web liés aux troubles alimentaires ne rejettent pas les institutions médicales

Les sites Web sur l’anorexie et la boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérés comme porteurs de risques, pouvant radicaliser ou même déclencher ces pathologies alimentaires. Mais il s’agit aussi de lieux de sociabilité, qui aident leurs usagers à sortir d’un univers social souvent perçu comme trop clos. En effet, nous more »

[Enquête] Trouver du soutien en minimisant la « contrainte » sur les sites Web anorexiques et boulimiques ?

Les sites Web sur l’anorexie et la boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérés comme porteurs de risques, pouvant radicaliser ou même déclencher ces pathologies alimentaires. Mais ces sites pourraient aussi véhiculer des formes d’entraide et de soutien entre pairs. En effet, nous avons déjà vu qu’ils n’impliquent pas, chez leurs more »

[Enquête] La «multiplexité» : une clé pour comprendre les usages de sites Web liés aux troubles alimentaires

Les communautés Web liées au partage d’informations et d’histoires de vie de personnes atteintes d’anorexie et de boulimie (“ana” et “mia” dans le jargon d’Internet) sont souvent considérées comme des lieux d’incitation au risque. Mais en créant les conditions pour une nouvelle sociabilité, plus variée par rapport à un quotidien souvent trop clos, Internet pourrait more »