Le phénomène « pro-ana ». Par-delà le mythe de l’apologie de la maigreur sur Internet (The Conversation, France, 13 oct. 2016)

Le parcours de la Loi Santé en 2015 a été marqué par de vives controverses, symptômes des difficultés actuelles de notre système de santé. S’y inscrivait la création d’un « délit d’incitation à la maigreur extrême », avec peines de prison et amendes pour les auteurs des sites web dits « pro-ana », accusés de faire l’apologie de l’anorexie et d’autres troubles des conduites alimentaires. Cette mesure a été retirée du texte adopté, après la mobilisation de professionnels de la santé, associations de patients et chercheurs. Parmi eux, les sociologues Antonio Casilli (Télécom ParisTech/EHESS) et Paola Tubaro (CNRS), qui ont étudié ces communautés numériques à partir de 2010 dans le cadre du projet ANR ANAMIA. Les résultats de leur étude restituent une image inattendue de ces communautés stigmatisées. Presse des Mines, Author provided Le texte qui suit est un extrait du premier chapitre de leur ouvrage Le phénomène « pro-ana » : troubles alimentaires et réseaux sociaux, qui vient de paraître aux Presses des Mines.

Source : Le phénomène « pro-ana ». Par-delà le mythe de l’apologie de la maigreur sur Internet